En 1983, Didier RAYNAL alors Educateur Canin dans l'un des Centres de dressage les plus réputés de la région parisienne, mis au point une technique originale d'Education Canine originale «Leadersphip-training» basée essentiellement sur le champ visuel du chien. La technique du LEADERSPHIP -TRAINING (Entrer en communication par la gestuelle du corps, diriger par anticipation et savoir motiver pendant l'apprentissage maîtrise du chien par une action non verbale) a été appliquée sur plus de 32 000 chiens, et a fait notre réputation bien au-delà de nos frontières et le succès de nos élèves ayant créés leur entreprise. Notre méthodologie, n'est  en  aucune  façon  comparable  aux  techniques  d'Education Canine classiques …   La schématique de départ est simple, un client vient vous voir pour un test d'évaluation gratuit de son chien et vous lui démontrez en l'espace de 15 minutes que vous avez une emprise totale sur son chien ! A l'issu de ce test d’évaluation, conquis par votre prestation, il ne vous sera pas utile de lui «vendre» votre forfait d’éducation canine car vous lui avez très rapidement démontré votre savoir-faire. Les maîtres qui ont un problème avec leur chien et qui font appel à un Educateur Canin professionnel veulent une solution et des résultats rapides. Il est utopique de penser que ces maîtres sont prêts à débourser 500 à 600 € pour un résultat qui sera réglé en 4 à 6 mois par le biais des techniques d'Education Canine traditionnelles.           Les 4 clichés ci-dessous représentent 95 % des problèmes qu'un l'Educateur Canin professionnel est amené à régler. En appliquant notre méthodologie vous allez régler la plupart de ces problèmes en 2 à 3 semaines ...                                                                                     La première phase du LEADERSPHIP-TRAINING se pratique avec une longe de 3 m. En utilisant une longe et non une laisse, nous allons dans un premier temps respecter "l'espace vital" du chien en lui donnant une possibilité de "fuite en avant" (c'est au chien de venir au contact de l'Educateur Canin et non l'inverse). Cet espace permettant une fuite, n'est pas matérialisé, il est invisible, nous retrouvons également cette notion "d'espace vital" chez l'homme. Imaginons un instant, qu'une personne que vous ne connaissez pas vienne s'asseoir sur le même banc que vous à une distance de 50 cm, à cet instant aucune réaction de votre part ne sera observée. En revanche, si cette personne s'assoie très près de vous, jusqu'à vous effleurer, vous allez vous sentir agressé dans votre espace et allez "fuir en avant" en vous éloignant de cette personne pour retrouver un espace «respectable» de sécurité. Le non-respect de cet espace vital, entraîne le stress, il est donc primordial de faire un travail psychologique sur le chien avant de commencer tout apprentissage sur le chien. La distance de l'espace vital est fonction du caractère du chien. Un chien équilibré ne cherchera pas à fuir en avant, mais au contraire cherchera le contact avec l'homme. Alors qu'à l'inverse, un chien au caractère "sensible" cherchera immédiatement à s'éloigner de l'Educateur Canin. Dans la deuxième phase, notre technique de débourrage (apprentissage), est ni plus ni moins comparable à des prises d'Arts Martiaux comme le Judo, qui utilise le poids, la position et le centre de gravité de l'adversaire pour le déséquilibrer sans travail 'en force" et sans stress pour le chien. Dans les méthodes de dressage «traditionnelles» très souvent utilisées, il  y  a  toujours opposition des forces : 1 force vers le bas (action de l'Educateur pour faire asseoir ou coucher son élève). 1 force vers le haut (action du chien qui essaye de résister à l'action de l'Educateur). Pour éviter ce "rapport de force", il faut donc déplacer le centre de gravité de son élève pour avoir une action efficace et sans contrainte psychologique pour le chien. Explications pour l'exercice «COUCHER» : Pour cet exercice, il faut d’abord faire assoir le chien (position initiale). Saisissez et levez la patte avant droite du chien, la paume de votre main «face au ciel» (1) et déplacer cette dernière vers la gauche du chien. Placez ensuite votre main gauche sur l’épaule du chien en mettant votre pouce sur le garrot et les autres doigts sur l’omoplate gauche du chien (2). Avec votre main droite, déplacerez la patte droite du chien vers la gauche et avec votre gauche ramenez le chien vers vous (3). Ces 2 actions doivent être réalisées simultané- ment. Le chien ainsi déséquilibré par le déplacement de son centre de gravité, va alors glisser au sol «tout en douceur» (4). Pendant cet exercice, pensez à bien reculer votre jambe  gauche pour avoir plus d’aisance dans votre travail (déplacement de votre bassin).         Lors de la phase finale de l’exercice, pensez à féliciter votre élève de votre voix.
Etablissement sous contrôle pédagogique de l'Etat
Formations Educateur Canin - Coach Canin, Comportementaliste, Formateur et Eleveur Pensionneur
Plus de 2 200 élèves de 17 nationalités différentes formés depuis 1987 ...
  
     
Woodenpark 3 Rue du Clos Martin 39300 EQUEVILLON
03 84 51 11 37 - 06 48 14 49 65     e-mail : diraynal@gmail.com 
Site réalisé par nos soins -  Marque et modèle déposés -    Copyright Woodenpark - Tous droits réservés
Centre de formation déclaré auprès du Ministère du Travail (DIRECCTE) sous le N° 43 39 01044 39   SIRET : 339 452 518 00048 Certificat de Capacité N° 25-119 et 25-118